Pourquoi adoucir l’eau ?

Dans certaines régions de France, notamment dans les parties où la dureté de l’eau est beaucoup plus marquée, le pouvoir public préconise l’intégration d’un adoucisseur d’eau dans le circuit hydraulique de tous les ménages. C’est plutôt dans la partie nord de la France qu’un système d’adoucissement est recommandé et voire même imposé étant donné que le Th est supérieur à 30°F (unité de mesure de dureté en France).

C’est un dispositif appelé qui permet, en premier lieu, d’assainir l’eau destinée à la consommation, notamment pour l’usage ménagère et non alimentaire. Le processus va se faire sur une base de réaction chimique entre les ions de calcium et magnésium avec le sodium qui charge la résine échangeuse de la bouteille d’adoucisseur. Le but de cette interaction est de réduire la formation de calcaire, responsable de l’entartrage dans les canalisations, les sanitaires, la vaisselle et surtout les appareils électroménagers.

Les résultats d’une eau adoucie

L’avantage de l’adoucisseur d’eau c’est qu’il va aider la famille à économiser sur l’utilisation des détergents et des détartrants sanitaires. En effet, d’une eau adoucie émanera une habitation plus propre et plus agréable à vivre : plus aucune trace de calcaire déposée sur la robinetterie, les ustensiles de cuisines, le carrelage et les équipements sanitaires.
Cela va de soit pour l’hygiène corporelle. On reproche souvent l’assèchement de la peau et des cheveux à la sur-minéralisation de l’eau. En d’autres termes, l’adoucisseur va prévenir les problèmes dermatologiques en contribuant à l’éclat du cuir chevelu et la protection de l’épiderme. Tout cela va tout simplement nous faire économiser en cosmétiques.
Les modèles d’adoucisseur d’eau existants
On distingue trois grandes familles d’adoucisseur d’eau. Les premiers modèles à évoquer est celui à vanne chronométrique qui traite l’eau pendant un temps déterminé par la vanne et dont la régénération se fait également en fonction du temps préprogrammé. Le prochain est à vanne volumétrique. Celui-ci traite l’eau à partir du volume d’eau préconisé par le programme et une fois ce volume atteint, la régénération s’impose. Finalement, on relève l’adoucisseur électronique, qui est d’ailleurs le plus répandu actuellement grâce à ses caractéristiques innovantes. Ce dernier paramètre automatiquement le temps de cycle et ce qui permettra, par la suite, de faire des économies sur la consommation d’eau.

L’adoucisseur d’eau à osmose d’inversion

Cependant, les solutions novatrices deviennent de plus en plus pointues sur le fonctionnement de l’adoucisseur d’eau. C’est l’objet de la version « osmoseur ». Celle-ci traite l’eau de manière à ce qu’elle soit consommable alimentairement et plus digeste, par la même occasion. Le système osmoseur utilise un mécanisme d’inversion qui a pour but de purifier l’eau en plus de l’adoucir. Pour cela, il met l’eau sous pression à travers une membrane fine en plastique. Le dispositif est doté d’une solution de désinfection et de pré-filtres permettant d’éliminer tous contaminants passibles d’encrasser le réseau de plomberie comme le chlore et les substances particulaires.
C’est ainsi que trois phases de filtrations s’effectuent. D’abord, la filtration pressurisée de l’eau par une pompe de gavage, ensuite la filtration des particules et finalement la filtration de charbon actif pour renforcer l’eau. Il s’agit donc ici du modèle le plus ingénieux qui permet d’utiliser l’eau adoucie à des fins alimentaires en améliorant évidemment son odeur et son goût

by WaterClic