Quel type d’adoucisseur d’eau choisir ?

Sur le commerce, on peut distinguer quatre types d’adoucisseur d’eau pour le traitement de l’eau, dont : l’adoucisseur périphérique, l’adoucisseur manuel, l’adoucisseur semi-automatique et l’adoucisseur automatique.

L’adoucisseur automatique

Grâce à l’avancée de la technologie, les adoucisseurs modernes sont désormais plus autonomes et plus performants pour la décalcairisation de l’eau de robinet. Ainsi, le renouvellement du sel régénérant, le contrôle du taux de dureté de l’eau, ainsi que le rinçage de la résine est entièrement automatique.

A vrai dire, l’adoucisseur d’eau qui utilise un système automatisé permet de se dispenser davantage du contrôle en permanence de la qualité de l’eau. L’appareil gagne également un point d’avantage, grâce à son autonomie. Et, il est totalement efficace pour un besoin régulier de traitement de l’eau à la maison.

L’adoucisseur semi-automatique

Pour une première expérience, le traitement de l’eau avec un adoucisseur d’eau semble assez complexe. Voilà pourquoi, d’autres modèles récentes d’adoucisseur procèdent automatiquement à la neutralisation des calcaires et à la distribution de l’eau adoucie. Par contre, la régénération doit être effectuée manuellement par le propriétaire, de façon à pouvoir réguler la dureté de l’eau selon les besoins de tout un chacun.
Ce type d’adoucisseur est, de ce fait, plus pratique et plus fiable pour le traitement anti-calcaire de l’eau domestique.

L’adoucisseur manuel

L’adoucisseur à paramétrage manuel est l’exemple typique de l’appareil de traitement de l’eau convenable pour un usage personnel. C’est la raison pour laquelle, il incombe à l’utilisateur de ce type d’adoucisseur d’eau de prendre le contrôle de la filtration anti-calcaire de l’eau de robinet. La régénération s’effectue alors par soi-même. Aussi, les eaux adoucies doivent systématiquement être recueillies et stockées de manière manuelle dans une bonbonne.

Le point fort de ce type d’adoucisseur réside ainsi au niveau de sa praticité d’utilisation.
L’adoucisseur périphérique

Le type d’adoucisseur dit «périphérique » est souvent recommandé pour les industries et notamment les constructions, qui utilisent une importante quantité d’eau. En fait, dans ce contexte, l’utilisation d’un adoucisseur d’eau répond plutôt à un souci de sécurité matérielle. L’eau adoucie qui ne contient pas de calcaire limite, en effet, les problèmes de corrosions des tuyaux d’évacuation et de distribution d’eau.

L’adoucisseur périphérique se distingue également par son installation. La résine de traitement de l’eau doit effectivement être contrôlé et paramétré par des professionnels qualifiés. Dans un sens plus large, il confère plus de confort et plus de sécurité à l’utilisation de l’eau courante.

Autres possibilités de choix

Pour ceux qui ne veulent pas se préoccuper du processus de traitement anti-calcaire de l’eau, il existe également le type d’adoucisseur combiné à un capteur de dureté. Ce genre de matériel assure, entre autres, deux fonctions : d’une part, l’ionisation de l’eau et d’une autre part, l’affichage automatique de la dureté de l’eau adoucie. Par ailleurs, il atteste aussi plus d’avantage économique en aspirant moins de sel régénérant et en rejetant moins d’eau minéralisée. Au vu de ses fonctions étoffées, l’adoucisseur capteur de dureté est toutefois assez coûteux.

Sinon, il est également possible de choisir l’adoucisseur à minuterie. Celui-ci nécessite une prise en main assez difficile, parce qu’il faut réguler périodiquement le filtrage de l’eau, ainsi que la régénération de la résine adoucissante. Peut-être pour les ménagères, c’est une option plus sure pour avoir de l’eau véritablement adoucie. Mais, dans le cas contraire, ce type d’équipement de traitement de l’eau n’est pas vraiment fiable d’utilisation.

by WaterClic